FUCKING BONHEUR CONSUMÉRISTE – PARTIE #2

fucking-bonheur-consumeriste-partie2

On a tous envie de vivre le bonheur, le plus souvent en faisant quelque chose qui nous tient à cœur mais on trouve toujours une excuse pour ne pas se lancer.

Si dans l’article précédent (Fucking bonheur consumériste Partie #1) je vous parlais de la grosse idée reçue que nous avons du bonheur comme un eldorado sociétal, j’aimerai vous parler ici de ce dont dépend réellement notre bonheur et des idées reçues négatives qui nous empêchent de porter nos couilles de nous lancer une bonne fois pour toute.

LE BONHEUR EST PARFAIT

Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises situations…

On croit souvent que le bonheur c’est comme une partie de Trivial Poursuit : pour gagner il faut avoir tous les camemberts ! (on imagine que chaque camembert représente un domaine de notre vie)

Sauf que le Trivial Pursuit porte sur des faits précis avec pour chaque question une seule et unique réponse possible. Le bonheur lui se base sur la chose la plus aléatoire et incertaine au monde : l’humain.

Et par définition l’humain est un être extraordinaire (surtout ma maman) mais imparfait (surtout mon mec). Il nous est donc impossible de mener une existence où nous sommes pleinement satisfait à 100% dans chacun des domaines de notre vie. Et heureusement, car pour faire bref, on se ferait sacrement chier ! Bon à part si tu es Beyonce…

Gif Beyonce

(Ah non elle aussi se fait chier en fait…)

Le bonheur c’est pas tout noir ou tout blanc, ça peut être rose poudrée parsemé de goyave mais aussi bleu velouté champignon aux zestes de noix de pécan façon couché de soleil un soir d’été à Rio de Janeiro sous une aurore boréale.

Bref le bonheur ne signifie pas être au top à tous les niveaux !

LE BONHEUR S’ACHÈTE

Être heureux c’est accomplir ce que l’on souhaite (je crois qu’on avait saisi l’idée, enchaine bordel) et pour beaucoup de personnes ce qui les empêche aujourd’hui de réaliser leurs rêves c’est le manque d’argent.

Je souhaite changer de métier, il faut que j’apprenne une nouvelle compétence et pour cela je dois me payer une formation.
Je souhaite vivre de ma passion, il faut que je diminue mon temps de travail ce qui a un impact financier.
Je veux passer plus de temps avec ma famille qui vit à l’autre bout du monde, je dois avoir du temps et de l’argent pour voyager.

Tout changement important comprend souvent un engagement financier et la vie faisant on n’a pas toujours les moyens. Et même si on était prêt à trouver cet argent, cela demanderait du temps et le temps c’est de l’argent ! Bref c’est le serpent qui se grignote le bout (pas celui là, l’autre).

Mais il se trouve que c’est ton jour de chance car je suis personnellement hyper riche, du genre à ne plus savoir quoi faire de mon argent tu vois (je passe mes journées à faire du skateboard dans ma maison en buvant dans une cup rouge avec des habits dépareillés c’est dire…) ? Donc oublies le côté financier et pense au chèque que je vais t’envoyer pour pouvoir t’offrir tout ce que tu veux et ainsi réaliser tes rêves les plus fous.

Et pourtant je suis presque certaine de te retrouver d’ici quelques semaines comme ça :

Gif busy girls

ou comme ça :

Gif chat rigolo

(c’est à dire très loin de tes objectifs initiaux)

Oui je parle des abonnements à la salle de sport où on ne va jamais (et oui une fois par mois c’est pareil que jamais), les livres de développement personnel qui finissent par servir de dessous de verre sur la table de nuit (je prends l’apéro au lit et alors ?) ou encore les heures passées devant la télé initialement destinées à faire notre formation en ligne. Et oui mon petit !

Bref l’argent nous catapulte dans le contexte idéal pour toucher de près nos rêves mais il ne nous permet pas de nous accomplir pleinement et surtout durablement.

LE BONHEUR EST DIFFICILE

Réaliser un projet demande des efforts, des compromis, de l’énergie et malheureusement on ne peut pas encore trouver en pharmacie des supo de Motivex. Du coup la simple idée de devoir se bouger nous fatigue d’avance et on reste à la phase…

« Non mais je réfléchis car tu vois j’ai vraiment envie de faire ça bien. »

Gif Ryan Gosling laughing

Que tu veuilles te mentir à toi même ça te regarde, mais ne mens pas à Ryan je te prie

En réalité c’est très simple de se bouger, il faut juste ACCEPTER de commencer tout petit, qu’il y ai des ratés et que cela prenne du temps. En gros pour atteindre tes objectifs tu dois : ne pas trop en faire d’un coup, te tromper et prendre ton temps. Euh… y a quoi de difficile là dedans ?

Pour résumer, nous croyons que le bonheur est une destination à atteindre, mais le bonheur c’est une aventure qui commence dès lors que nous partons en voyage. Le bonheur se trouve dans l’action et non dans la possession.

Pour te motiver à te bouger, jettes un oeil à cette vidéo => LA RÈGLE DES 5 SECONDES